Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà un petit coin sympa pour suivre les pérégrinations d'un jeune hobbit, non en Terre du Milieu, mais en Terre Inca.

27 Mar

L'Ampay

Publié par Kévin-Frodon_Galvany

L'Ampay

Salut la compagnie,

 

Aujourd'hui je vous propose de découvrir un coin bien sympathique : L'Ampay à l'Ouest de Cusco.

C'est une bien chouette montagne surplombant la ville d'Abancay dans la province de l'Apurimac, elle culmine à 5200m. C'est la petite soeur du Salkantay, par où passe un des treks pour rallier le Machu Picchu.

 

Place à l'aventure !!!

 

Bonne lecture.

Un peu avant Curahuasi, on se détend les jambes.

Un peu avant Curahuasi, on se détend les jambes.

La ville d'Abancay est située à 2900m d'altitude mais il y fait relativement chaud. Enfin, plus qu'à Cusco ^^.

Pour y aller, vous avez plusieurs solutions : Le taxi, le bus ou comme moi la voiture de vos amis..

Après, compter 3 à 4 bonnes heures et un grand nombre de virages pour atteindre Abancay au départ de Cusco. Les paysages que vous traverser vous bercent et font passer le trajet en un rien de temps.

Vous passez par la Vallée d'Anta, lieu probable de la grande bataille entre les Chankas et les Incas qui a vu le triomphe de ces-derniers menés par Pachacutec. Puis, vous passez par Limatambo, devant les sources thermales de Cconoc (un vrai régal) et le village de Curahuasi.

Depuis Curahuasi, vous pouvez monter aux miradors qui dominent le village pour admirer le canyon de l'Apurimac en contre bas, le Salkantay en face et avec de la chance des condors.

Bon, honnêtement, je n'ai pas pu faire cette denière partie mais ce n'est que partie remise.

Enfin, après un sacré périple vous arrivez à Abancay célèbre notamment pour être le village de Micaela Bastidas Puyucahua épouse du célèbre Tupac Amaru II. Ce dernier est célèbre pour sa révolte contre l'occupant Espagnol.

Une chose à savoir sur Abancay, c'est que la ville se trouve littéralement dans une cuvette. Autrement dit, soit vous montez, soit vous descentez. Une rue plate est à Abancay ce qu'est le trèfle à 4 feuilles pour les trèfles : une rareté inestimable.

 

 

Petite vue d'Abancay et de l'entrée du Sanctuaire pour bien commencer la journée.
Petite vue d'Abancay et de l'entrée du Sanctuaire pour bien commencer la journée.
Petite vue d'Abancay et de l'entrée du Sanctuaire pour bien commencer la journée.
Petite vue d'Abancay et de l'entrée du Sanctuaire pour bien commencer la journée.
Petite vue d'Abancay et de l'entrée du Sanctuaire pour bien commencer la journée.

Petite vue d'Abancay et de l'entrée du Sanctuaire pour bien commencer la journée.

Vendredi 25 Mars, 5h40 du matin, direction le Sanctuaire National de l'Ampay et sa montagne du même nom.

Départ d'Abancay à 2900m, objectif de la journée : le col de Willcaq'ocha à 4720m.

Autant vous dire tout de suite que nous avons pris quelques sentiers qui nous ont bien rallongé le chemin. Mais avec de tels paysages, ce fut avec plaisir ^^

En tout, nous avons dû parcourir 27 km pour 2300m de D+/-. La balade aura durée 12h, cela peut paraître long, mais je n'ai pas vu passer le temps tellement j'étais au paradis.

 

Un Chaski-Tarzan ^^

Un Chaski-Tarzan ^^

La lagune de Angasqocha, premier arrêt incontournable de l'Ampay.
La lagune de Angasqocha, premier arrêt incontournable de l'Ampay.

La lagune de Angasqocha, premier arrêt incontournable de l'Ampay.

L'objectif de la journée point le bout de son nez, le sommet de l'Ampay.

L'objectif de la journée point le bout de son nez, le sommet de l'Ampay.

Entre 2 lagunes, on se promène et on fait des rencontres.
Entre 2 lagunes, on se promène et on fait des rencontres.
Entre 2 lagunes, on se promène et on fait des rencontres.
Entre 2 lagunes, on se promène et on fait des rencontres.
Entre 2 lagunes, on se promène et on fait des rencontres.
Entre 2 lagunes, on se promène et on fait des rencontres.
Entre 2 lagunes, on se promène et on fait des rencontres.
Entre 2 lagunes, on se promène et on fait des rencontres.
Entre 2 lagunes, on se promène et on fait des rencontres.

Entre 2 lagunes, on se promène et on fait des rencontres.

Petite séance de côtes à 3700m d'altitude
Petite séance de côtes à 3700m d'altitude
Petite séance de côtes à 3700m d'altitude

Petite séance de côtes à 3700m d'altitude

La lagune d'Usphaqucha formée dans un cratère. Un lieu magique.
La lagune d'Usphaqucha formée dans un cratère. Un lieu magique.
La lagune d'Usphaqucha formée dans un cratère. Un lieu magique.
La lagune d'Usphaqucha formée dans un cratère. Un lieu magique.
La lagune d'Usphaqucha formée dans un cratère. Un lieu magique.
La lagune d'Usphaqucha formée dans un cratère. Un lieu magique.

La lagune d'Usphaqucha formée dans un cratère. Un lieu magique.

Un peu plus loin sur le chemin qui nous mène au sommet de l'Ampay. À partir de là, je vais continuer tout seul la conquête de l'Ampay.
Un peu plus loin sur le chemin qui nous mène au sommet de l'Ampay. À partir de là, je vais continuer tout seul la conquête de l'Ampay.
Un peu plus loin sur le chemin qui nous mène au sommet de l'Ampay. À partir de là, je vais continuer tout seul la conquête de l'Ampay.
Un peu plus loin sur le chemin qui nous mène au sommet de l'Ampay. À partir de là, je vais continuer tout seul la conquête de l'Ampay.
Un peu plus loin sur le chemin qui nous mène au sommet de l'Ampay. À partir de là, je vais continuer tout seul la conquête de l'Ampay.
Un peu plus loin sur le chemin qui nous mène au sommet de l'Ampay. À partir de là, je vais continuer tout seul la conquête de l'Ampay.
Un peu plus loin sur le chemin qui nous mène au sommet de l'Ampay. À partir de là, je vais continuer tout seul la conquête de l'Ampay.

Un peu plus loin sur le chemin qui nous mène au sommet de l'Ampay. À partir de là, je vais continuer tout seul la conquête de l'Ampay.

Rien de mieux qu'un paysage fabuleux pour oublier que les jambes commencent à brûler à 4600m.
Rien de mieux qu'un paysage fabuleux pour oublier que les jambes commencent à brûler à 4600m.
Rien de mieux qu'un paysage fabuleux pour oublier que les jambes commencent à brûler à 4600m.
Rien de mieux qu'un paysage fabuleux pour oublier que les jambes commencent à brûler à 4600m.
Rien de mieux qu'un paysage fabuleux pour oublier que les jambes commencent à brûler à 4600m.

Rien de mieux qu'un paysage fabuleux pour oublier que les jambes commencent à brûler à 4600m.

Le Col de Willcaqocha atteint à 4720m. Je peux profiter de la vue ^^
Le Col de Willcaqocha atteint à 4720m. Je peux profiter de la vue ^^
Le Col de Willcaqocha atteint à 4720m. Je peux profiter de la vue ^^
Le Col de Willcaqocha atteint à 4720m. Je peux profiter de la vue ^^
Le Col de Willcaqocha atteint à 4720m. Je peux profiter de la vue ^^
Le Col de Willcaqocha atteint à 4720m. Je peux profiter de la vue ^^

Le Col de Willcaqocha atteint à 4720m. Je peux profiter de la vue ^^

Le chose qui m'a plus surpris, c'est de trouvé des fleurs à 4720m d'altitude...
Le chose qui m'a plus surpris, c'est de trouvé des fleurs à 4720m d'altitude...

Le chose qui m'a plus surpris, c'est de trouvé des fleurs à 4720m d'altitude...

Et voilà la fin de cette belle balade.

Si vous avez l'occasion, je vous conseil de la faire.

What An Adventure !!!

Commenter cet article

À propos

Voilà un petit coin sympa pour suivre les pérégrinations d'un jeune hobbit, non en Terre du Milieu, mais en Terre Inca.